La Marche des organes

le 12 octobre 2024
La marche des organes : un des aspects de la méthode Guolin
 Stage animé par Nicole Henriod enseignante à Lausanne
La Haute Jeannière pour moi c’est le souvenir des séminaires d’été du Collège.
Invitée par Marie-Christine c’est en tant qu’animatrice de stage que j’y retourne cette année.
Quelle plaisir, quelle aubaine!
Pendant ces deux jours je vous présenterai un élément de la méthode Guolin, du nom de son auteur, une femme dont l’enseignement en Chine a marqué les années 70. Gravement atteinte dans sa santé à l’âge de 40 ans, Madame Guolin, condamnée par la médecine, se tourna alors vers les techniques traditionnelles de Qi Gong avec une conviction et un enthousiasme tels que sa pratique originale lui permit de vivre encore de longues  années.
De ce système riche et complexe, je ne transmettrai qu’un aspect, celui des marches associées à des respirations spécifiques.
C’est lors d’un voyage dans le Yunnan en 2007 que j’ai été initiée aux cinq marches, une pour chacun de nos cinq organes : poumons, cœur, rate, reins et foie.
J’y ai ajouté une sixième, histoire de rapprocher la culture chinoise et la culture européenne. Pour représenter cette dernière, je me suis référée à une chorégraphie de Pina Bausch. Qu’en aurait pensé Madame Guolin? Je me réjouis d’avoir votre avis sur cette question.
Lors de mon voyage dans le Yunnan, je n’avais pas de smartphone pour immortaliser ce séjour. Je n’étais munie que d’un petit Olympus et de deux pellicules. Aussi, de cette journée passée avec ce groupe de pratiquantes à Kunming, je ne possède qu’une photo.
Pour en voir d’autres et faire un peu plus connaissance avec Madame Guolin (de son vrai nom Lin Guanming, 1909 – 1984), consulter

Prochainement plus de précisions sur ce stage